En librairie le 25 octobre :

Couverture du roman "Le Melkine" (illustration : Manchu)

4ème de couverture :

Dans le ciel à peine noir, les étoiles s’éteignaient une à une. La brise souleva les pans de la cape d’Azuréa.

« Le Melkine va quitter Néo-Aryanis dans quelques heures et se diriger vers Babil-One.

— Enfin, Pong ! J’ai réussi à retrouver sa trace. Tant d’années à attendre, tant d’années à espérer, toujours arriver soit trop tôt, soit trop tard. L’occasion, maintenant.

— Le Melkine ne se soumettra pas », dit Pang.

Azuréa se mit à rire : « Il n’aura pas le choix. »

Depuis trois cents ans le navire-école Melkine parcourt la Galaxie, solitaire et vénéré, son algorithme de positionnement tenu secret. La guerre que lui a déclaré Azuréa, la très médiatique dirigeante de la Fréquence Banquise, met sa pédagogie et son idéal d’évolution de l’humanité en péril. D’autant que ses élèves ne peuvent être insensibles à un message en apparence si proche de celui qu’on leur enseigne…

Un space opera en trois livres.

Publicités