La liste des oeuvres sélectionnées pour le prix Julia Verlanger 2013 (décerné lors des Utopiales) est connue :

Le Protectorat de l’ombrelle, Gail Carrigher, Orbit
Malédiction, Larry Correia, L’Atalante
Le Melkine et La mort du Melkine, Olivier Paquet, Editions L’Atalante
Les Damnés de l’asphalte, Laurent Whale , Critic Libraire-éditeur
Le Dernier loup-garou, Glen Duncan, Denoël
Sandman Slim, Richard Kadrey, Denoël

On notera que ce sont les Tome 1 et 2 qui ont été intégrés dans la liste. Ce qui est cohérent dans la mesure où beaucoup de l’intérêt de la trilogie repose sur les liens entre chaque tome. Il y a de la concurrence, et de sérieux candidats, mais après la nomination au Rosny-Ainé, celle-ci fait aussi très plaisir.

Autre projet : un roman jeunesse dans l’univers de l’Expansion.

A force d’écrire des textes mettant en scène des adolescents et l’espace, il devenait urgent de traduire tout ça dans un roman jeunesse. Il fallait trouver l’histoire, le cadre, et quelque chose d’excitant. Ce que je peux dire pour l’instant :

– Le récit se déroule sur un monde évoqué en deux mots dans le Tome 1 (p. 162 pour être précis), celui des Déclameurs de Poéia. Il s’agit d’un anneau-monde où les contes forment l’essentiel de la vie des habitants.

– C’est un endroit agréable, heureux, quasi-utopique, pourtant des gens en partent.

– Autour de l’étoile centrale, une navette orbite à grande vitesse et suscite les plus folles rumeurs.

On y apprendra que les contes ont un pouvoir essentiel, que la peur n’est pas une fatalité et que le Melkine peut accomplir des miracles lorsqu’il s’agit de sauver ses enfants.

Pendant ce temps…

Les premières corrections éditoriales du Tome 3 sont arrivées. Le travail sérieux commence et la dernière partie du Melkine devrait arriver pour fin novembre.

Publicités